04 98 05 26 26 | Brue-Auriac, site officiel Accueil
 
 

Actualités Dimanche 22 juillet 2018

Par arrêté préfectoral en date du 4 Juillet 2018 ( consultable sur var.gouv.fr/réglementation), l'utilisation de pétards, d'artifices élémentaires de divertissements et pièces de pyrotechniques quelle qu'en soit la catégorie est interdite pour les particuliers les 13, 14 et 15 Juillet 2018.



Vendredi 13 Juillet :  Fête Nationale

A partir de 19h30  :

  • Soirée Grillades  (sans réservation)
  • Récital du Groupe Eloïse
  • Défilé aux lampions
  • Soirée DJ

 

Mardi 14 août :

  • A partir de 19h00 Soirée Paëlla (sur réservation) /Spectacle avec le groupe  : Les PatinKoufins (4 musiciens) , un florilège de chansons méridionnales et françaises des années 70 entrecoupées de sketches

Renseignement : 06 07 41 74 45

 



Histoire & patrimoine

Village atypique, Brue Auriac est né, au xviiie siècle de l’union de deux villages et du rêve du seigneur Georges Roux de Corse.

Avant d’être réunies en une seule et même commune, Brue et Auriac étaient deux localités indépendantes. Toutes deux, citées dès le XIe siècle, sont tenues en 1252 par la famille de Pontevès pour les comtes de Provence. En 1471, les deux sites sont inhabités puis ne comptent que très peu d’habitations au xvie siècle. C’est Georges Roux, dit Le Corse, qui crée le village sur son emplacement actuel. Lorsqu’au XVIIIe siècle il achète une partie du terroir de Brue, il est parsemé de bastides isolées comptant une centaine d’habitants. En 1765, l’agglomération culmine à 832 habitants.

Elle se développe grâce à ses industries de soie, de faïence et de drap. L’industriel et armateur sera ruiné à la suite de l’anéantissement de sa flotte durant la guerre des Sept ans opposant notamment la France et l’Angleterre à propos de leurs colonies en Amérique et en Inde (1756-1763). Il meurt en 1792. Les deux villages de Brue et Auriac ne sont définitivement rattachés qu’en 1840.

En savoir plus